Latest post:

Parfois les leçons d'éthique ne sont pas en classe de philosophie
February 3rd, 2018
illustration

illustration (attribution, if any possible, is at the end of the article)

Parfois les leçons d'éthique ne sont pas en classe de philosophie.

Une des plus belles leçons reçues d'un professeur de mathématiques fut en classe de 6ème/5ème (je crois).
Une camarade —Louise— venait de perdre sa mère récemment… et n'était évidemment pas en mesure d'étudier, de se concentrer, de préparer des "contrôles de connaissances". Mais le contrôle de maths était prévu, et n'allait pas être annulé.
Le jour du contrôle, l'enseignant —qui savait que je m'entendais bien avec Louise et que je me débrouillais en maths— me dit de m'assoir à côté de Louise… et de ne pas avoir peur de "me faire prendre" si elle trichait avec mon aide, i.e. si je l'aidais. Gros yeux écarquillés de ma part !

Ce jour-là, le contrôle de connaissances n'était plus une compétition, une éducation sans cœur à la loi du plus fort… mais une collaboration et un entrainement à la compassion, à l'entre-aide, au soutien à celui ou celle en difficulté.
Permettre de "tricher" devenait —pour un temps— "aider", "soutenir", "partager" i.e. des valeurs éthiques et humanistes ! La seule différence apparaît dès lors dans l'étiquette que l'on jette dessus… pour condamner, pour maintenir une société d'aggressions permanentes, pour former des petits soldats prêts au pire (notamment si leur supérieur le demande) juste pour maintenir une réputation, un statut social ou un train de vie… ou, au contraire, pour dépasser le "jeu à somme nulle" et viser un gagnant-gagnant, où la personne qui n'a pas de chance dans la vie n'a pas à internaliser qu'elle est personnellement, intrinsèquement "nulle", n'a pas à approprier un malheur comme un constituant majeur de son identité.

Cet épisode fut marquant tant il allait à contre-pied du système éducatif ordinaire, élitiste, écrasant celui ou celle qui n'a pas la chance d'avoir des parents éduqués, celui ou celle qui n'a pas compris "à la demande" / immédiatement, etc.
Parfois les leçons d'éthique ne sont pas en classe de philosophie. Et parfois soutenir les enfants à NE PAS se conformer bêtement au système est le plus beau cadeau qu'on puisse leur faire : questionner l'autorité et les habitudes est au cœur de ce qui nourrit l'être libre!

Il ne sert à rien d'orienter des étudiant·e·s dans des voies trop difficiles pour eux (à un instant donné), et l'évaluation peut donc jouer un rôle dans l'intérêt même des étudiant·e·s… mais il ne sert à rien non plus de condamner la malchance ou un faux pas, ou de tirer des conclusions définitives d'une difficulté temporaire. La patience est une vertu, la compréhension et l'aide désintéressée aussi.