Latest post:

Méditer, c'est notamment apprendre à rester concentré
May 10th, 2018
illustration

illustration (attribution, if any possible, is at the end of the article)

Méditer, c'est notamment apprendre à rester concentré… donc à mieux conduire (en se concentrant sur la route, les autres, les conditions de circulation… pas bêtement sur sa respiration!)

Entendu à la radio, un message gouvernemental indiquant qu'à 80 km/h, le choc est "deux fois moins violent" qu'à 90 km/h.

1. la sécurité routière elle-même explique bien que l'énergie cinétique à 80 km/h est (80/90)^2 = 79% de l'énergie cinétique à 90 km/h. 21% de baisse, c'est bien, mais c'est très loin de 50%!!!!

2. pour essayer de s'en sortir, la sécurité routière explique que le 0 en énergie n'est pas à 0, mais à… 64 km/h (vitesse utilisée pour les crash-tests, où la survie devrait être assurée).
Ce faisant, c'est d'entrée de jeu une erreur méthodologique puisqu'on passe d'énergie à "survie/mortalité": on a changé la mesure… et dans la foulée, on va mélanger allègrement des statistiques qui n'ont que peu à voir, pour faire une petite cuisine de propagande!

Alors, vérifions… est-ce qu'un choc à 64 km/h est "violent" ? Avec cette définition de la sécurité routière, non, absolument pas ! Le crash-test donne une bonne chance de survie donc il n'y a aucune "violence"… Hmm… c'est intuitif comme définition, ça !

Puis, comme tout cela ne colle pas vraiment, on va rajouter des clauses du type "Il est évident que cet amoindrissement peut être influencé par d'autres facteurs : type de voiture, angle et point d'impact…"

Et puis, comme tout cela ne colle pas encore, on va aussi constater que "parfois une collision frontale ne se termine pas par la mort des occupants, probablement parce qu'un début de freinage avant le choc, a diminué la vitesse au moment de l'impact."
Ah ah ! Soudain, une bonne mesure à prendre, ce serait peut-être d'améliorer les freins… plutôt que de limiter la vitesse. Voire d'imposer un freinage d'urgence automatique en cas de détection de collision imminente… Comment ça, les voitures les plus récentes ont déjà de tels systèmes de détection frontale et de freinage d'urgence automatique ? Ah oui… Ce qu'il faudrait, d'après leur propre analyse, c'est surtout renouveler plus vite le parc de véhicules, pour des voitures avec freinage automatique d'urgence —et en profiter pour aussi pousser pour des voitures moins polluantes ?

En fait, on pourrait aussi remonter le "zéro" des crash-tests (actuellement à 64 km/h donc) à 80 km/h… Il faudrait des voitures mieux conçues pour absorber les chocs, de l'innovation quoi! Mais si on considère que le zéro est à 64 km/h parce que la déformation de la voiture permet de décélérer les passagers, alors une meilleure capacité de déformation est parfaitement recommendable…
Mais alors, là, d'après la sécurité routière et ses calculs au doigt mouillé, du coup, à 80 km/h, le choc deviendrait "infiniment" moins violent qu'à 90 km/h… autant dire qu'un choc à 80 km/h ne serait tout simplement pas violent ! Si on poussait le crash-test à 90 km/h, on n'aurait même pas besoin de changer la limitation de vitesse !

——

Dans la foulée, la même page d'informations de la sécurité routière explique bien qu'un des meilleurs espoirs pour réduire les morts collatéraux, c'est l'évitement… c-à-d. "serrer le plus possible à droite en mordant d'un mètre sur l'accotement, ce qui est possible si cet accotement est dérasé et un peu gravillonné, donc roulable."

Comme c'est bizarre, mais… je n'ai pas entendu le gouvernement annoncer un plan garantissant un accotement d'un mètre roulable de chaque côté, pour toutes les routes secondaires de France…

Et la dite page d'ajouter que le vrai problème, finalement, ce n'est pas tant la vitesse que les "distractions" du conducteur.
Donc, en fait, des cours de méditation, pour apprendre à rester concentré, à détecter vite quand l'attention change d'object, et à se recentrer sur la tâche en cours (conduire) pourraient avoir plus d'impact bénéfique que le passage à 80 km/h… mais bon, ne méditent que les gens qui sont motivés pour méditer. Et on n'a pas de radar pour détecter si les conducteurs sont concentrés, ou pas.

[http://www.securite-routiere-plus.com/pages/les-collisions-frontales-1.html]

——

Pour se détendre, on constatera aussi que le même site donne "Le principal danger sur toutes les routes bidirectionnelles est la collision frontale (plus de 600 morts par an), quelle que soit la qualité de l'aménagement. Un deuxième danger existe sur les routes bordées d'obstacles latéraux : arbres, poteaux, têtes de buses, parapets (plus de 800 morts par an)."

Moi, j'adore ! Le "principal" danger causerait 25% moins de morts que le "deuxième" danger. Il faut oser !

D'après certains politiques, « épargner 300 vies par an, ça n'a pas de prix ! » Cela justifierait de limiter la vitesse à 80 km/h…
Pourtant, en toute logique, il faudrait surtout commencer par les mesures passives alors… puisque supprimer les "obstacles latéraux" sauverait 800 vies (800, c'est bien mieux que 300 ! ça n'a pas de prix !!!).

[http://www.securite-routiere-plus.com/pages/abaissement-de-la-vitesse-a-80-km-h.html]