Latest post:

L’ordonnance du Conseil d’Etat précise que «  l’arrêté litigieux a ainsi porté une atteinte grave et …
August 26th, 2016
L’ordonnance du Conseil d’Etat précise que « l’arrêté litigieux a ainsi porté une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle. »


Il aura fallu attendre / atteindre le conseil d'État, avant que la raison se fasse enfin entendre?

Pour défendre nos valeurs, contre ceux qui détournent le mot "valeurs" pour simplement dissimuler leur racisme…

Pour rejeter la logique stupide qui consiste à empêcher les victimes du racisme/sexisme de sortir, au nom de les protéger contre le racisme/sexisme —une logique à l'envers qui justifie aussi d'enfermer les femmes pour les protéger des prédateurs, de blâmer les victimes de violence par leur tenues trop courtes, etc. Il faut condamner le raciste/sexiste/agresseur, pour trouble à l'ordre social, pas sa victime!


Et notre premier ministre (tout comme notre président précédent, candidat à la prochaine présidentielle???), supposé de gauche, trouvait que l'arrêté était acceptable?
Après l'état d'urgence qui a plus servi à arrêter les militants écologiques lors de la COP21 que les terroristes, il ne nous en ratera pas une seule, celui-là!
Tout comme le pire président que la Ve République ait connu, bien sûr (et qui pense quand même avoir des chances d'être réélu???).

Pour combattre le terrorisme, focalisons-nous sur la police des mœurs et du vestimentaire? Suivons l'exemple de l'Iran? Le ridicule ne tue pas.